Marque : Agfa                              Modèle Colorflex        Format 24 x 36 sur film 135 

Caractéristiques : Boîtier 24 x 36 construit de 1958 à 1963  Il appartient à la génération perdue des reflex à obturateurs centraux. L'obturateur est un Gauthier Prontor Reflex de la seconde au 1/300ème plus la pose B. 

Comme il cumule les "tares", il a aussi une visée sur dépoli avec la traditionnelle inversion gauche-droite qui ne facilite pas vraiment la visée rapide et est un vrai cauchemar en cadrage vertical,surtout en contre-plongée. Par contre, ce viseur est très lumineux, possède un stigmomètre et la loupe d'assistance à la mise au point est bien pratique.

Il possède une cellule sélénium non couplée en façade. La molette à coté du  déclencheur pilote une aiguille suiveuse à superposer à l'aiguille de la cellule. On lit ensuite l'EV (Exposure Value) que l'on reporte ensuite sur l'obturateur (Sous l'obturateur plus exactement car il faut retourner l'appareil pour accéder à l'échelle des EV) A partir de là, l'exposition est réglée et il est possible de choisir le couple vitesse/ouverture le plus adapté à la photo désirée

Objectif Agfa color Apotar 1:2.8 50 mm. Il y a bien une synchro flash mais le viseur amovible a empêché les concepteurs de placer un sabot flash.

J'étais en train de le rater sur un petit vide-grenier quand un brocanteur de connaissance me l'a signalé. Il manquait le plaquette du viseur mais, coup de chance, elle venait de tomber et se trouvait sur la table à coté de l'appareil. En rentrant à la maison, j'ai fouillé mon carton de documentations ou j'ai retrouvé le mode d'emploi de l'appareil qui y traînait depuis une dizaine d'années.

Extrait de la page du catalogue Agfa Suisse de juillet 1959.

A l'usage, c'est pas facile facile. La visée inversée droite gauche n'est déjà pas facile mais alors pour les vues verticales, c'est l'enfer.

2 vues d'un théâtre à Lausanne

La cathédrale de Lausanne

Genève

Nyon

L'intérieur d'une brocante ou j'ai trouvé l'ambiance sympa